Publié par : Khun Didi | 30 avril 2011

Thaïlande, paradis des « petits » retraités ?

Qu’ils soient britanniques, allemands, australiens, français ou autres, nombreux sont les hommes âgés ayant élu domicile en Thaïlande. Et ce n’est pas par hasard ! L’Expat Explorer Survey, une enquête internationale mandatée par la banque HSBC, vient de placer la Thaïlande au premier rang des pays où il fait bon vivre pour les expatriés. L’engouement est tel que, sur le web, des sites spécialisés leur sont même consacrés, proposant toutes sortes de services aux candidats potentiels.

 Pour la plupart, ils perçoivent une retraite plutôt chiche et auraient pour toute perspective une existence morne et précaire dans leurs pays respectifs. Tandis qu’en Thaïlande, sans forcément devenir les rois du monde, ils jouissent d’un niveau de vie bien plus élevé. Ils entretiennent souvent une petite amie locale qui, en échange, leur offre cuisine, amour et autres massages. Sponsoriser la famille de la compagne est aussi souvent inclus dans le package. 

Avec l’aimable autorisation de Andrew Hicks à www.thaigirl2004.blogspot.com/

 Des alliances de ce type, on en rencontre beaucoup en Thaïlande. Image courante, le « farang » (étranger de race blanche), 70 ans, plus ou moins bedonnant, plus ou moins décati, sa main dans celle d’une petite jeune fille fluette, fraîche et souriante. Elle a souvent moins de 30 ans et le contraste est d’autant plus saisissant que les asiatiques paraissent plus jeunes que leur âge. Ainsi le résumait avec humour et une bonne dose de provocation un retraité britannique : « Ce qu’il y a de bien en Thaïlande, c’est que celle qui sera ma dernière femme n’est pas encore née ! »

 Avec l’aimable autorisation de Stick à www.stickmanweekly.com

 Ces couples, tout à fait improbables sous nos latitudes, surprennent voire choquent beaucoup de touristes européens en visite dans le pays. Mais curieusement, les thaïlandais ne sont pas choqués, eux ! Est-ce de la tolérance ? De l’indifférence ? Ou un cocktail des deux ? Toujours est-il que dans la culture thaïlandaise on ne juge pas. Et, contrairement à ce qui prévaut chez nous, les personnes âgées y sont très respectées. Ce qui, bien sûr, favorise l’éclosion de ce genre de couples.

 

Avec l’aimable autorisation de Martin Guhl à www.cartoonexpress.ch

D’autant qu’au-delà du faible coût de la vie et de l’attrait des jeunes thaïlandaises, le pays possède d’autres atouts, son cadre de vie, son climat et sa cuisine renommée. Et même s’il reste très attaché à ses traditions d’accueil et d’hospitalité, le pays du sourire est résolument moderne. Hormis dans les campagnes reculées, Internet est omniprésent et performant. Les « Shopping malls », avec leurs vendeuses avenantes et leur atmosphère « bon enfant » n’ont rien à envier à nos centres commerciaux. Et, dans le domaine de la santé, important pour les retraités, la Thaïlande est particulièrement réputée pour la qualité de ses hôpitaux et des soins qui y sont prodigués. La plupart des médecins et chirurgiens ont été formés en Europe ou aux Etats-Unis. 

Alors, quelle est la vie de ces expatriés ? C’est simple, les anglais jouent au golf, les allemands et les australiens boivent des bières et les français jouent aux cartes ou refont le monde. Non, je plaisante ! Ils sont venus là essentiellement pour profiter des plaisirs de la vie dans l’insouciance et la sérénité d’une sorte de « Disneyland » du troisième âge!

 Tableau idyllique, donc ? Pas tout à fait ! Car quelques écueils de taille guettent les candidats à l’exil doré. L’éloignement du pays d’origine, la culture et la langue peuvent s’avérer des obstacles infranchissables pour certains, surtout pour ceux qui ne parlent pas l’anglais. En outre, selon qu’ils choisissent de s’installer dans une île « paradisiaque » telle Koh Samui ou dans un village de la région déshéritée de l’Isaan, les styles de vie n’auront vraiment rien de comparable. Les coûts non plus ! Enfin, il conviendra de n’être point trop naïf et de choisir judicieusement une petite amie qui ne soit pas uniquement en quête d’un tiroir-caisse. 

C’est pourquoi, avant de larguer les amarres de façon définitive, les candidats à l’expatriation seraient particulièrement inspirés d’effectuer quelques séjours de reconnaissance, sous peine de graves désillusions !

 Khun Didi

Publicités

Responses

  1. Je sais que je n’ai aucune chance pour rencontrer une de ces charmantes dames; car je ne suis pas poilu comme un singe… bisous… to baby…

    • Mon cher Claude, au contraire tu as toutes tes chances! 🙂

  2. Grâce au lien via Ma vie en Asie, je découvre votre blog.
    La Thaïlande est un pays pas si facilement saisissable et il est vrai que la non connaissance de la langue thaïe limite la compréhension de certaines situations. Et il y a le climat qu’il faut être en mesure de supporter…
    Depuis 2009 je m’y rends deux fois par an avec un petit budget mais bien géré qui me permet des vacances agréables et constructives selon les différents expériences vécues là-bas.
    J’entrevois d’y vivre ma retraite d’ici 16 ans, un projet flou en rapport à la nouvelle réforme des retraites qui touche de plein fouet ma génération celle des actifs.
    Bien heureux les retraité(e)s d’aujourd’hui !

  3. Bonjour Chris,
    C’est vrai que c’est un pays fascinant mais, comme tu le dis très justement, pas facilement saississable et qui nécessite du temps pour bien l’appréhender. Il me semble, si tu peux te le permettre, que le mieux est de faire du 50-50 entre ici et là-bas. Bienheureux les retraités d’aujourd’hui? Soit! Mais je préfèrerais quand même avoir ton âge! 🙂
    Khun Didi

  4. Bien sympa votre réponse ;- )

    Pour le 50-50 je ne sais pas… Mais dès que j’arrive en France, je réserve à nouveau un billet d’avion pour pouvoir repartir dans les 6 mois. Et encore je n’y ai pas de petite amie !

    Cependant le Pays du Sourire me fascine mais j’attends avec impatience l’après des élections du 3 juillet 2011. Un test définitif à mon avis quant au processus de paix voulu par le 1er ministre actuel !

  5. Je ne suis pas sûr que les élections soient déterminantes. Ce qui est inquiétant, c’est la santé du roi. Il est tellement respecté qu’il est la référence morale et qu’on le consulte dès qu’il y a un souci alors qu’il n’a officiellement aucun pouvoir. S’il venait à disparaître, on peut vraiment craindre une période d’instabilité dans le pays d’autant que ses successeurs éventuels n’ont de loin pas son aura ni sa dimension!

  6. Je ne suis pas d’accord sur le fait que ces couples soient aceptes par les
    Thais. Pour la societe, ces jeunes filles sont tout en bas de l’echelle,
    parmis les moins respectables… Les Thailandais ne sont pas fier de cette
    situation et n’aime pas s’exprimer sur le sujet voila tout. Lorsqu’ils
    s’adressent a ces jeunes filles, tres souvent, ils font peu ou pas d’effort
    pour etre polis.
    Quant a la formation des medecins, il est vrai qu’elle est tres bonne, beaucoup d’entre eux ont effectues des stages ou une partie de leur formation a l’etranger mais l’immense majorite est forme en Thailande. Un certains nombre decident ensuite de s’expatrier, surtout vers les Etats Unis. La Thailande manque cruellement de medecin dans ses hopitaux publics, ils sont debordes…

  7. Bonjour Hugo, ce que je voulais dire, c’est que les occidentaux sont choqués et l’expriment vivement, surtout les femmes pour des raisons compréhensibles. En revanche, les thaïs ne sont pas choqués ou ne l’expriment pas. Tolérance ou indifférence? J’hésite! Probablement, un peu des deux. Cela dit, il est vrai que ces jeunes filles, pour la plupart originaires de l’Isaan, ne sont pas très bien considérées par les thaïlandais des couches plus « élevées » de la société.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :