Publié par : Khun Didi | 3 juin 2011

En Thaïlande, on mange partout et à toute heure !

C’est bien connu, la gastronomie occupe une place importante dans la culture thaïlandaise. L’offre y est abondante, savoureuse et bon marché. Comme me disait un ami farang installé depuis plusieurs années : « Les thaïlandais font 5 repas officiels par jour et ils mangent entre les repas ! » Façon amusante de dire qu’ils mangent en permanence. Exagéré ? A peine !

En plus des nombreuses petites gargotes qui servent à la minute soupes, riz frit ou nouilles chinoises, le « street food » est si répandu que vous ne pouvez pas faire dix mètres sans tomber sur un stand de nourriture de quelque nature. Spring rolls, crevettes frites, pad thaï, brochettes satay ou fruits tropicaux sont autant d’invitations et d’incitations à grignoter sans même prétexter un petit creux. Juste pour le plaisir de manger. Car tout est bon !

 

 La plupart de ces commerces sont de véritables cuisines ambulantes que l’on croise un peu partout dans le trafic urbain. Ce sont pour la plupart des petites motos pourvues d’une annexe sur roues équipée de plaques électriques, grils, bouteilles de gaz, ventilateurs, poêles, casseroles et autres ustensiles culinaires. Bref, la panoplie complète ! Sur la photo ci-dessous prise sur une aire « d’autoroute » quelque part entre Bangkok et Chiang Mai, Madame cuisine à l’arrière d’un pick-up doté de toutes les options pendant que Monsieur fait le plein d’essence. Avant d’aller se poser dans un endroit stratégique.

 

 Ces marchands de nourriture sont tellement nombreux et les prix qu’ils pratiquent si dérisoires que je me pose toujours la question de leur rentabilité. En fait, la demande est grande car les thaïlandais sont très friands de ce type de cuisine et ils mangent rarement à la maison. Manger reste néanmoins un acte social et une occasion de se retrouver, bavarder et rire ensemble. Le soir, les restaurants sont souvent bondés car on mange plus volontiers assis.

 On commande en général autant de plats qu’il y a de convives. Tous ces plats aux arômes puissants de citronnelle et de gingembre arrivent en même temps au milieu de la table, curries verts et rouges considérés comme les meilleurs au monde, poulet aux noix de cajou, brochettes de crevettes sans oublier bien sûr l’incontournable riz. Chacun se sert des petites portions de façon aléatoire, ce qui permet de goûter à plusieurs mets et mieux apprécier la règle des 5 saveurs, à savoir salé, sucré, aigre, amer et épicé.

 Photo Hotelclub

 En Thaïlande, pas de baguettes. On mange seulement avec une fourchette et une cuiller qui fait aussi office de couteau. En effet, pourquoi un couteau ? On ne mange pas de viande rouge. Les rares restaurants qui servent d’excellents steaks de bœuf importés d’Australie ou de Nouvelle-Zélande sont principalement destinés aux farangs.

 Etonnamment, malgré cette extraordinaire boulimie, les thaïs dans leur grande majorité restent minces. Oui, je sais, vous allez me dire qu’ils ne grossissent pas parce que leur nourriture n’est pas grasse mais je ne peux pas croire que ce soit la seule raison. Ce que des petits bouts de femmes de 40 kilos peuvent ingurgiter est proprement impressionnant. A faire pâlir de jalousie nos mannequins anorexiques. Et, bien entendu, les magazines féminins ne leur parlent jamais de diète ni de régime. A quoi bon ? Quoi qu’elles mangent, elles restent minces ! Sans m’aventurer dans une thèse de diététique aussi hasardeuse que dépourvue de rigueur scientifique, on ne m’enlèvera pas de l’idée que ça a quelque chose à voir avec leur métabolisme.

 

Photo Flydime

 Le soir, on termine la journée avec une mangue et du riz gluant parfumé au lait de coco, un cocktail de fruits ou bien encore une Rotee, sorte de crêpe tout à fait succulente. Avant d’aller dormir, on n’oubliera pas d’avoir une pensée émue pour ces pauvres moines bouddhistes qui eux sont seulement nourris deux fois par jour, à 7 heures le matin et à midi. Pour les couche-tard, des marchés sont ouverts toute la nuit ainsi que les nombreux « 7-Eleven ». Véritable institution en Thaïlande, cette chaîne de supérettes dispose de succursales à chaque coin de rue. Ouvertes 7 jours par semaine et 24 heures par jour, elles font le bonheur des insatiables insomniaques !

 Photo www.kutu.com

 Quant au petit déjeuner, qui est un repas comme les autres pour beaucoup de thaïs, j’avoue ne pas y avoir succombé. Les odeurs de riz frit à l’ail de bon matin au réveil m’incommodent particulièrement. En revanche, un ananas bien frais, un café et quelques tartines de pain croustillant me conviennent beaucoup mieux !

 Khun Didi

Publicités

Responses

  1. Voilà qui met l’eau à la bouche !
    Sans être allé en Thaïlande, j’ai eu l’occasion de goûter à certaines recettes préparées par des mains européennes – c’est dire qu’un connaisseur y aurait trouvé à redire…
    Mais je me suis régalé quand même et je suis très loin de ranger toute la gastronomie d’Extrême-Orient sous le nom vague et inexact de »Chinois ». La cuisine Thaï n’est pas la cuisine Vietnamienne, pas plus que l’une des cuisines Chinoises. Et il est bon que la planète nous offre tant de délices si variés.

  2. Merci, François! A bientôt pour partager un vrai repas thaï… Khun Didi

  3. Super blog =), enfin un blog avec des articles de qualités pas uniquement sur les bars de pattaya & co. Franchement ca fait plaisir.
    Et dans l’attente du prochain articles, Bonne continuation =).

    • Je vous remercie pour vos sympathiques commentaires ainsi que pour vos encouragements. Ca fait toujours plaisir! Donc je continue… =)

  4. Et voila, je viens de te mettre dans ma blog list sur mon, voir http://monasie.com , en attendant que tu en face de meme ….

    Amicalement

    Philippe

    • Avec plaisir, Philippe! Voilà, c’est fait….
      Magnifiques photos!
      Chok Dee
      Khun Didi

  5. Jolie plume pour tes articles de qualité, j’y retrouve tous ce que j’aime au pays du sourire.
    Merci de partager tes points de vue, et tes expériences.

    Alain
    PS: et un abonnement RSS de plus dans mon lecteur ;o)

    • Merci Alain pour ton commentaire! J’essaie de restituer au mieux mes perceptions et suis ravi d’avoir du feedback… Didier


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :