Publié par : Khun Didi | 4 septembre 2011

Quelle vie de chien!

Nombreux sont dans notre monde occidental les chiens bichonnés, choyés, dorlotés, bien mieux traités que beaucoup d’humains sur la planète. Au point que l’expression « avoir une vie de chien » est en passe de perdre tout son sens. Ce n’est toutefois pas encore le cas partout. Bien au contraire ! Une intervention récente de la police thaïlandaise près de la frontière avec le Laos vient de nous le rappeler de façon cinglante.

Les pandores ont en effet intercepté un convoi de plusieurs camions transportant plus de mille chiens entassés dans des conditions sordides. De véritables mouroirs ambulants où les mieux portants étaient faméliques, les autres morts, blessés ou malades. Mais quelle était donc la destination de ce sinistre équipage? La boucherie au Vietnam où la viande de chien est très prisée. Censée porter bonheur, elle y est abondamment consommée dans des proportions telles que la « production » locale ne suffit pas et nécessite « l’importation » par le biais de ce type de trafic. Autre culture, autres mœurs et autres traditions culinaires! 500.000 chiens d’origine thaïlandaise seraient ainsi exportés illégalement chaque année avec, semble-t-il, la complaisance rémunérée de certaines autorités. Chez nous, où le chien est supposé être le meilleur ami de l’homme, ces images ont beaucoup choqué, peut-être même plus qu’en Thaïlande.

Car dans le nord-est du pays, il se dit qu’on y consomme du chien depuis l’arrivée dans les années 70-80 de réfugiés vietnamiens et chinois ayant fui la guerre du Vietnam. On dit aussi qu’ils se livreraient au trafic de viande mais aussi de peaux à destination du Japon. Si les thaïlandais ne se nourrissent pas officiellement de viande de chien, certains participent de près ou de loin au trafic. Force est de reconnaître aussi que nombre de familles négligent et abandonnent souvent leur animal. Lequel en est réduit à errer dans les rues en quête d’une hypothétique pitance pour finalement devenir une proie facile pour les trafiquants !

 Quand on arrive au pays du sourire pour la première fois, on est en effet surpris à la vue de tous ces chiens errants, aussi bien en ville que dans les campagnes. On les appelle « soï dogs », littéralement « chiens des ruelles ». Rien qu’à Bangkok, leur nombre est estimé à 300.000. Ce qui tendrait à prouver qu’effectivement les thaïlandais ne mangent pas de viande de chien. Sinon, les pauvres bêtes finiraient dans les marmites plutôt que dans les rues. La plupart sont en piteux état, sales et plus ou moins estropiés ou galeux.

Les plus chanceux seront déposés au temple voisin, nourris par les moines, eux-mêmes nourris par la population. On les voit souvent assoupis par dizaines sur les marches des temples. Des associations prennent en charge les plus mal en point, les nourrissent et les vaccinent. Mais la tâche est immense et leurs moyens limités. C’est le cas de la fondation « Care for dogs » basée à Chiang Mai (http://www.carefordogs.org/) dont la devise résume bien les objectifs « Sauver un chien ne va certes pas changer le monde mais pour ce chien le monde va changer. » A la vue des photos avant et après, on le croit volontiers !

Grayson avant

Grayson après

Les diverses tentatives des autorités visant à endiguer la prolifération des chiens errants se sont soldées par des échecs. Mesure la plus radicale, l’euthanasie pratiquée dans les années 90 a dû être abandonnée suite aux protestations des ligues de défense des animaux. Selon elles, cette pratique était en outre contraire aux principes du bouddhisme. Car les bouddhistes croient en la réincarnation et les thaïlandais, semble-t-il, plus que les autres peuples d’Asie. Autant dire qu’on n’a pas fini de voir vagabonder dans les rues quantité de chiens livrés à eux-mêmes et dont l’avenir sera aussi précaire que peu enviable !

Khun Didi

Publicités

Responses

  1. Très instructif! Merci pour cet éclairage. Je comprends mieux pourquoi il y a tant de chiens dans les rues mais j’ignorais ce trafic et ses diverses complicités. Quelle honte! Christine

    • Merci Christine! Et ça va continuer…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :