Publié par : Khun Didi | 21 février 2012

Koh Chang, l’île aux deux visages! (2)

Deuxième volet du billet consacré à Koh Chang. En quittant la côte ouest ultra-touristique pour nous rendre à l’est, petite visite au gigantesque projet immobilier de « Siam royal view », au nord de l’île. Autour d’un golf et d’une marina, l’ensemble devrait compter à terme quelques 250 maisons individuelles. Une jeune et distinguée thaïlandaise nous fait l’article. Collées les unes aux autres et disposant chacune d’un terrain grand comme un mouchoir de poche, les habitations coûtent de 100 à 500.000 euros selon la taille. Les promoteurs sont suisses et les acheteurs seraient principalement suédois. Bonne chance à eux qui vivront dans un chantier de plusieurs années!

La route de la côte est offre un visage totalement opposé à celui de la côte ouest. Le profil est plat, il y a peu de plages, pas d’hôtels et donc une circulation réduite. Nous faisons une première halte dans un des rares « resorts », quelques bungalows disposés autour d’une pelouse aussi anglaise que sa sémillante propriétaire. Elle fait, dit-on, le meilleur café de l’île. Lorsque naïvement je fais l’éloge des autorités qui ont préservé cette partie de l’île, elle me sourit aimablement et me donne une autre version. Si les « resorts » n’y fleurissent pas, c’est tout simplement parce que le sable y a la couleur de la terre, d’un ocre orangé. Or, c’est bien connu,  le farang bronze exclusivement sur du sable blanc.

Amber Sands resort

En continuant vers le sud, l’atmosphère est de plus en plus rurale et paisible. Quel  contraste avec la côte ouest! On a peine à croire qu’on se trouve sur la même île. Sur les conseils de l’hôtelière anglaise, nous nous rendons à Ban Dan Mai, un authentique village de pêcheurs. L’un d’eux a disposé quelques tables où l’on peut se restaurer. Une jetée en bois sur pilotis s’avance dans l’eau et mène à une sorte de bungalow ouvert sur tous les côtés. On a l’impression de se trouver au milieu de la mer avec derrière nous la côte et ses cocotiers. Le poisson que l’on va déguster est sorti de l’eau sous nos yeux. Ca restera comme un des moments forts de notre séjour. Un mélange de paix et de plénitude, c’est le bonheur à l’état pur! On ne veut plus bouger.

A contrecoeur, nous reprenons la route. Toujours plein sud. On ne croise quasiment plus de véhicules. Parfois un sentier mène dans la jungle vers une chute d’eau. Les habitations, des hameaux de quelques maisons, se font de plus en plus rares. On atteint ainsi le sud de l’île et sommes surpris d’y découvrir une véritable mangrove, cette fois très bien conservée et préservée par les autorités. Sa quiétude est seulement troublée par les quelques rares visiteurs dont le kayak glisse doucement entre les palétuviers.

Photo Lunglobtour

Pour nous imprégner toujours plus de ce sud encore sauvage, nous décidons de pousser jusqu’à la plage de « Long Beach ». La route fait place à une piste montagneuse défoncée par les pluies des moussons et franchissable uniquement avec un véhicule tout terrain ou éventuellement un « deux roues ». Mais ça en vaut la peine. Quelques points de vue grandioses sur la baie de « Salak Phet » puis la piste descend vers cette magnifique plage. Vaste et pratiquement déserte, elle est seulement fréquentée par quelques « backpackers » qui se prélassent dans les hamacs d’un « resort » tout ce qu’il y a de plus rustique. On imagine alors à quoi devait ressembler l’île il y a 25 ans.

Quelques surprises sur la route vers …

… la plage de « Long Beach »

Décidément, ce côté nous réconcilie avec Koh Chang. A l’extrême sud, la route s’arrête. Impossible de passer sur la côte ouest. Pour ce faire, il nous faut retourner par la même route vers le nord. Il est question d’une jonction entre les deux côtés. Si elle se concrétise, le sud n’aura certainement plus la même allure. Enfin, située au milieu d’un archipel, Koh Chang est entourée de plusieurs petites îles très agréables. Sises à quelques encâblures, elles sont facilement accessibles par bateau!

Khun Didi

Publicités

Responses

  1. Que ce côté septentrional de l’île de Koh Chang reste à l’écart le plus longtemps possible des flux touristiques.
    Ah ! Une ballade en mer avec en vue les îles environnantes est un bon souvenir pour moi. Je me souviens en particulier d’une petite île où vivent des singes sauvages. Pas bon à caresser !
    Sur notre parcours en bateau, nous avons vu au large un dauphin. Un moment d’apesanteur !
    Chapeau pour votre article très bien documenté, un peu en dehors des sentiers battus.

    • Merci Chris! Je retournerai pour la côte Est et puis, cette fois, j’irai un peu voir les petites îles de l’archipel. On peut espérer qu’elles soient encore préservées pour un temps … incertain?

  2. Salute…
    Ko Chang deviendra comme Samui…Hic! Dommage
    jeff des rizières!

    • Salut Jeff, en tout cas pas dans l’immédiat et tant qu’il n’y a pas de liaison routière au sud, la côte Est va rester d’après moi comme elle est aujourd’hui. Du moins, je l’espère!

      • Certes, mais il y a dix ans…
        Je ne suis pas trop nostalgique (quoique) mais il y a …c’était top! Mais que pouvons-nous faire?

      • Partout où on va, il y a toujours quelqu’un pour te dire que c’était mieux avant. C’est vrai que la démocratisation du tourisme n’a pas que du bon. Cela dit, en cherchant bien, on arrive à trouver des endroits encore fréquentables.

      • Le côté positif, c’est que l’ISAN va rester tranquille longtemps encore et, comme c’est assez vaste, tout va bien! il ne faut pas désespérer. Et puis tu laisses Samui et Phuket à ceux qui s’y sentent bien!

  3. Je suis depuis longtemps en ISAN, parce que je ne supporte plus le reste…Je ne suis qu’un ours (pas mal léché) et je ne supporte (deux fois) plus trop le reste…Mer…e, comment faire? Je n’irai plus nul part, juste chez moi et chez ceux que j’aime alors tout ira bien…? peut-être ?Jeff des contributions issanaises…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :